Index

METRE ETALON

La Convention nationale, afin de généraliser l'usage du système métrique, fit placer seize mètres étalons en marbre dans les lieux les plus fréquentés de Paris.Ces mètres furent installés entre février 1796 et décembre 1797.Celui-ci est l'un des deux derniers qui subsistent à Paris et le seul qui soit encore sur son site originel.


“C’est le mètre. J’ai photographié, devant le Sénat, à Paris, l’un des deux exemples du mètre- étalon encore visible in situ. A cet endroit symbolique, devant le Sénat chargé des lois, avant que les mètres soient diffusés partout, les parisiens d’autrefois pouvaient aller vérifier que leur mètre était bien le bon mètre. D’où le nom de mètre-étalon. Rien de plus objectif que le mètre. Personne d’entre vous n’aurait l’idée qu’il exerce le pouvoir en prenant des mesures en centimètre et non pas en pouce, comme les Anglais. Et pourtant le système métrique a une longue histoire, il a fallu quatre-vingt ans pour l’imposer à de grandes parties du monde au cours d’une intense bataille politico-mondiale dont on a évidemment oublié la trace. Le mètre est donc un beau cas de naturalisation. Mais il faut se donner un peu de mal pour se souvenir des polémiques soulevées à l’origine par cette prise du pouvoir révolutionnaire sur les habitudes de tous les artisans et marchands du monde. On a donc là un cas très intéressant puisqu’on ne voit plus du tout l’origine du pouvoir. Pour se rendre capable de détecter le pouvoir dans de tels cas, il faut recourir à ce que Foucault appelait l’archéologie, c’est-à-dire, une descente, grâce aux archives, dans l’histoire controversée, violente, de la mise en place des habitudes les plus insoupçonnables.”


Bruno Latour, Le Mans Philo Le Monde 2016